AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite Extraterrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nawel
Administrateur
Messages : 480
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 19
Localisation : In your Dreaaam ♥

MessageSujet: Petite Extraterrestre    Mar 3 Mai - 13:31

Le silence entre ces quatre murs
Loin, très loin sont les crissements des graviers sous tes lourdes chaussures
Seul reste le feu crépitant et dévorant tout sur son passage
Détruisant ces souvenirs auxquels je m'étais accroché
Sans pour autant essuyer ces larmes qui s'écrasent à mes pieds
Les oiseaux ne sont plus là, ils sont partis avec toi.
Un cri, un seul, dans l'obscurité,
Ce sombre désespoir dans lequel je suis tombée
Telles les vagues s'écrasant sur les rochers
L'oiseau s'est écrasé.


_____

Quand tu te sens vide parce qu'ils disaient pouvoir te comprendre et qu'ils ne comprennent pas.
Quand ils te disent non, sans savoir quelles raisons il y a.
T'as envie de te barrer.
T'as envie de t'enfuir loin, loin auprès d'elle, une des rares qui t'écoute attentivement et te comprend.
Mais tu peux pas. Alors tu hurles à la lune ta haine de la voir partir sans même pouvoir lui dire au revoir.
T'as beau maudire les gens qui t'entourent, tu restes à enrager.
Parce que y en a qui sont en train de s'éclater, rire et s'amuser.
Parce que t'es toute seule, une fois de plus...
Il t'a ouvert la porte de son monde ; ils l'ont refermé à coups de pieds. Il t'a tendu la main et ils t'ont forcé à rester.
Ton cœur qui se sert dans ta poitrine. Tu les imagines assis autour d'une table, discutant et riant. Sans toi. Ça fait mal.
Ça fait mal de vivre sans toi. Ça fait mal de te voir si loin. Ça fait mal, tu n't'imagines même pas...


_____

Main dans la main, bouche contre bouche, ils s'aiment de toutes leurs forces.
Pourtant, demain va faire qu'ils vont devoir se séparer. Chacun de leur côté. Partir. Peut être s'oublier.
Cet instant de bonheur, ils l'ont volés. Voleurs de temps, voleurs de baisers.
Ils ne veulent plus de ce destin prédessiné, leur vie ensemble, c'est la seule chose qui leur importe. A quoi bon repartir pour finalement tout recommencer ?
Ils vont courir jusqu'à la mer, acheter un bateau et s'enfuir loin, au bout du monde.
Elle sera secrétaire. Ou comptable. Lui, médecin.
Ils veulent d'une vie tranquille où ils seront maîtres de leurs choix.
Seulement on ne fuit pas son destin, on ne le trompe pas. On ne le combat pas non plus.
Jamais. Sinon il tue. Et il marque la fin de tout. Toujours...



_____

On cueillera les cerises sur les pommiers et on ramassera les haricots qui vont commencer à tomber des branches du balcon.
On taillera les papillons pour faire plus joli, comme ça les escargots pourront aller se poser dessus.
On mettra la soupe de l'oncle Paul dans la boîte aux lettres et on attendra que l'hiver arrive et me chasse de chez toi, tout doucement.

On m'a dit que j'étais nulle, que pour écrire des trucs pareils fallait aucun talent. Je suis d'accord avec eux, après tout, je n'ai jamais dis croire posséder un pareil don...



_____

Merci :D
Revenir en haut Aller en bas
http://studio-graph.forumactif.fr
avatar
Nawel
Administrateur
Messages : 480
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 19
Localisation : In your Dreaaam ♥

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mar 3 Mai - 16:09

Et si...
Wahou. Il y a de l’herbe et… des cochons. De partout. Non mais je te jure, tu regardes devant, tu regardes derrière, y a des cochons à perte de vue ! Qu’est-ce qu’ils sont mignons… Euh. Ok, je dis n’importe quoi. Sérieusement, c’est hideusement moche, crade et puant. Vive les qualités ! Et le pire c’est le nombre quoi, y en a pleiiiiiiiiiiin ! Une horreur. J’espère que Christelle va pas avoir idée d’en élever un… ! Bref. C’était la magnifique vue que j’avais du côté passager. A oui, j’ai oublié de préciser que l’on est sur la route, dans un endroit pommé. Quand je dis pommé, c’est parce qu’on est un peu à dix kilomètres de la moindre habitation. Dans une petite voiture bleue Renaud (enfin ne te fis pas trop à cette info, moi et les voitures ça fait deux…) on trace la route car on a faim. Oui, je sais que c’est pas hyper élégant de dire ça comme ça, mais bon, disons que si j’avais dis « car nos estomacs nous torturaient » ça aurait pas trop collé avec le style général. Oh. J’allais oublier de préciser qu’à gauche y a l’océan. Ouais, l’océan… c’est vachement beau mais n’empêche que le jour où il va déborder il va y avoir de sacrés dégâts. Et perso, ce jour-là je préfère ne pas être là !!
Brefouille. C’est un bon mot pour changer de sujet ça… Je l’utilise un peu trop d’ailleurs.
J’ai cette fichue chanson en tête depuis tout à l’heure. En même temps je sors de six heures de train, ce qui, en gros, correspond à ma playlist de huit chansons répétée une bonne dizaine de fois. De quoi en avoir marre non ? Car j’ai beau dire ce que je veux, c’est long, six heures… une heure de lecture, une heure de dessin, une heure de musique, une heure d’écriture…. et après ?? On recommence depuis le début. YOUPI ! Et le pire est de savoir que le retour va être pire. Car il y aura la tristesse de partir, en plus. Partir d’où ? Vous vous posez la question depuis le début, n’est-ce pas ! Et bien actuellement… je suis en Bretagne. Qu’est-ce que j’y fais ? Ca va vous paraître bien étrange… je fais des provisions de bonheur. Oui, car je suis comme qui dirait « à plat »…

__________________

Ecrit cette aprem. Je tiens à préciser que je ne suis pas en Bretagne actuellement, comme dit à la fin...
Revenir en haut Aller en bas
http://studio-graph.forumactif.fr
avatar
Kiryuu
Modérateur
Messages : 224
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mer 4 Mai - 10:24

Nawel a écrit:

On m'a dit que j'étais nulle, que pour écrire des trucs pareils fallait aucun talent. Je suis d'accord avec eux, après tout, je n'ai jamais dis croire posséder un pareil don...
C'est twa qui dit ça ?
Je trouve ça triste..moi j'ai bien aimé globalement ce que tu as écrit.

Non mais sérieusement, moi je trouve ça franchement pas mal, il me faudrait du temps pour inventer des trucs comme ça.
Après j'ai lu les poèmes, j'ai une préférence pour le premier de par ces rimes ou son ton assez lyrique. =3

Pour peaufiner tout ça (un peu la flemme de passer sur chaque poème en détail, j'le fait déjà assez en français xD), tu pourrais bosser sur les figures de style comme des métaphores, des allégories.

Après si c'est juste pour passer le temps, te casses pas la tête. :p

Voilou, moi j'trouve ça pas mal, continues. {◕ ‿‿ ◕}
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nawel
Administrateur
Messages : 480
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 19
Localisation : In your Dreaaam ♥

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mer 4 Mai - 10:34

Merci 8D
Je fais ça parce que j'adore écrire et donc aussi pour travailler mon style aussi ^^
Vais essayer dans les prochains textes d'intégrer quelques métaphores, comme tu me le conseilles. Les allégories, je sais ce que c'est (vais chercher sur google).

Sinon, en ce moment, j'ai envie de me soumettre à des défis, alors si vous pouviez me donner un thème (genre la mer, les étoiles, la sang...) et que j'écrive un truc dessus... je vous en serais hyper reconnaissante :3
_________

Histoire vraie
Elle se souviendra toute sa vie de ce jour-là. Ce matin d’hiver où tous deux étaient partis pour la Normandie. Des vacances qu’ils attendaient depuis bien longtemps. Ils étaient tous les deux, ensemble sur les routes, amoureux. Pourtant, elle a eu ce gros mal de tête, aux alentours de Paris. Ce mal de tête qui n’avait rien à voir avec les nombreuses heures passées dans la voiture ou ce qu’elle avait pu manger. Elle si fatiguée, il l’emmené aux urgences. Tumeur du cerveau, on opère. Vive les vacances…

_________

Je suis quoi… Un légume sur un lit d’hôpital, c’est ça que dise les parents à leurs enfants. Un beau gros légume pensant. Quoi que beau ne soit pas un adjectif très approprié pour me décrire dans l’état où je suis… Pour combien de temps encore vivant ? S’il n’y avait pas eu cette maudite chute… Car non, je ne suis pas là à cause d’un accident de voiture ou d’une maladie quelconque. Je suis là car je suis tombé. Tombé de sept mètres de haut. Ca fait mal… La chute à été longue, puis ça été le noir. Complet. Presque surpris de me réveiller, j’observe ce blanc autour de moi, ces gens qui parlent une langue que je ne comprends pas. Et puis y a tout de suite cette douleur à l’épaule, lancinante. Mais ai-je encore une épaule ?... La douleur, puis le noir de nouveau. Finalement, on est bien mieux ici…
Revenir en haut Aller en bas
http://studio-graph.forumactif.fr
avatar
Elekk
Administrateur
Messages : 213
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 21
Localisation : Plaisir.

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mer 4 Mai - 19:31

Tu as ton style à toi, c'est plutôt plaisant et original. ^^
Tes textes traitent des sujets assez touchants et ça plait à la majorité des lecteurs ^^
Comme l'a dit Kyuruu, essaie de mettre dans tes textes plus de "cours de français" x). Ça apporte un côté soigné et ça permet aussi de faire réfléchir le lecteur, plutôt que de le laisser lire bêtement. :p

La seule chose que je te reprocherais, c'est d'utiliser des mots ou expressions utilisés seulement à l'oral. L'oral et l'écrit sont très différents donc fais gaffe. :p

Mais dans l'ensemble, ça me plait bien. =)
Revenir en haut Aller en bas
http://studio-graph.forumactif.fr/
avatar
Nawel
Administrateur
Messages : 480
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 19
Localisation : In your Dreaaam ♥

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mer 11 Mai - 13:33

Merci Elekk (:
Pour le côté oral et écrit, on en a déjà parlé sur MSN, mais je vais le répéter ici pour que les autres en profitent ^^
Le texte sur les cochons (sorry, j'affectionne particulièrement ce titre :P) est censé être un espèce de journal intime d'une fille qui ne ferait lire ça à personne... donc elle écrit avec son style propre à elle seule. C'est vrai que c'est assez oral comme tu dis, et t'as bien raison de le faire remarquer mais là c'est fait exprès ;D
Je prends note des conseils !!

_________________

Et si je restais ici, malade et triste, jusqu’à la fin des temps prochains ? Car elle me manque trop, et ici on est vraiment trop bien.
Assise sur une chaise dans la salle d’attente, plongée dans un énième roman d’amour j’attends mon tour, patiente. Je me prénomme Lucie, j’ai quatorze ans depuis peu et je n’entends rien. Non, je ne suis pas sourde, je ne veux pas croire en cette possibilité. Mon entourage dit ne même pas y avoir pensé, que l’idée ne les a pas effleurés. Une simple otite, ils disent, mais moi j’ai peur. Peur que ce soit autre chose, peur de ne plus jamais entendre normalement. Quand on est musicien, c’est la pire des choses que de savoir qu’on ne pourra plus jamais exercer son art. Pour me rassurer, ou peut être pour se rassurer eux-mêmes, ils m’ont emmenés chez l’ostéopathe, le médecin, le radiologue. De quoi pourrir des vacances. Enfin j’aurais tout fait pour ne plus avoir cette douleur, les soirs, qui me brûle les oreilles de l’intérieur. On pourra dire que j’ai tout tenté... J’en ai assez d’être cette fille sans force, bonne à rien à part écrire et lire dans son lit. J’ai envie de retourner à cette vie « normale » dans laquelle les médicaments ne font pas partie de mes journées. Je crois que c’est mon tour, je vais y aller.
Il fait beau dehors et pourtant je suis enfermée, une fois de plus. Il commence par appeler mon père, après avoir vu mes radios. Car oui, j’ai oublié de préciser que je suis seule, pour une fois. J’aurais préféré ne pas entendre. J’en ai bien assez entendu ces quatre derniers mois. Après, des questions. Beaucoup de questions auxquelles je réponds par la négation ou par l’incertitude. Je ne me souviens plus comment ça fait d’être en bonne santé. Il y a les questions banales « as-tu des problèmes à l’école ? es-tu stressée ? ». Non, j’ai des amies plus que géniales. Je ne vois pas pourquoi je serais stressée. Vraiment. Et puis il y a eu ce « es-tu triste » auquel je n’ai pas répondu. Oui, je suis triste. Moins que la majorité des gens sur terre, j’imagine, mais d’une tristesse qui me ronge jour après jour tout de même. Mais je n’ai rien dis. Parce que j’avais trop peur que ce soit là la cause de tout. Que ce soit ELLE la cause de tout... Alors j’ai dis non et je me suis tue. Le silence s’est installé pour ne plus repartir ; plongé dans ses bouquins, je n’existais plus. Son cabinet était décoré alors j’ai observé, puisque mes yeux fonctionnent encore, eux. J’ai regardé autour de moi, le tableau du Sahara, les photos de sa famille, sans doute, et les fenêtres, avec vue sur les immeubles jaunes. Moche. Ca faisait... médecin. Pas très accueillant, contrairement au cabinet de mon osthéo (vous pouvez me croire, je l’ai visité un paquet de fois celui-là). En attendant, j’écris tout ce que je pense, tout ce que je vois et tout ce que je crois. Des choses qui ne vous intéresseront pas. Tant pis… j’écris mon malheur et mon bonheur, et bien qu’il soit rare que j’en parle, il est là, en petite touche, parfois. Mon bonheur, c’est ces sourires et ces regards qui se croisent, ces souvenirs qui reviennent, mais sans faire ce mal que les autres occasionnent habituellement. Je parle et vous vous lisez, c’est ainsi que ça se passe... peut-être que finalement vous apprécierez...
Revenir en haut Aller en bas
http://studio-graph.forumactif.fr
avatar
Nawel
Administrateur
Messages : 480
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 19
Localisation : In your Dreaaam ♥

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mer 22 Juin - 14:15

- Maman, y a une fille qui court sur l’autoroute.

Meran, cinq ans, assis sur son siège auto.

- Ah oui ? Pieds nus, un pagne autour de la taille et des coquillages dans les cheveux ? Elle veut peut-être faire la course… demande lui mon chéri.

Voix lasse d’avoir répondu à trop de questions, assise devant le volant, Lucie, trente-et-un an.

- Maman ! La fille elle court vite, elle est juste à côté de ma portière et elle tire sur la poignée ! Elle a les yeux rouges et un sourire bizarre. Maman, maman, j’ai trop peur, accélères !

Meran, cinq ans, n’est plus assis sur son siège auto. Il est debout, dans la voiture et il crie. Un cri d’horreur poussé à l’unisson avec sa mère.

Lucie, trente-et-un an, ne tient plus le volant. Elle n’a pas accéléré, elle s’est juste arrêtée. Portes verrouillées, serrant très fort la main de son fils, elle essaie de garder son calme. Mais Meran s’est mis à crier, alors elle crie aussi. Peur. Terreur. Car la fille n’est pas une fille. Pâtes griffues, sourire plein de crocs, non, vraiment, elle n’a rien d’humain.

La bête, cet espèce de démon empoigne alors l’arrière de la voiture, tire brutalement puis, prise par une envie soudaine, monte sur le toit et s’assois, plantant au passage ses griffes dans la carrosserie. Elle ne bouge plus, statue silencieuse et immobile.

Voyant que le monstre s’est perché, Lucie empoigne son téléphone portable et appelle la police.

- Un monstre mi-femme mi-loup garou a grimpé sur le toit de mon véhicule, je demande l’aide d’urgence. Immédiatement !

La jeune femme est froide et directive. Trop, sans doute. Le démon, l’alerte d’urgence, le « immédiatement », tous ces mots qu’elle a prononcés calmement, cachant sa peur. Mais on ne la croit pas. On se moque d’elle. Il n’y a personne pour l’aider, à ce moment là. Comme toujours, elle est seule.

- Patrick ! Prépare la cellule de dégrisement et le ballon. Je crois qu’on en a une sérieuse à l’appareil. Un loup-garou sur le toit de votre voiture ? Un chien pourrait encore passer… Êtes-vous certaine de vos informations ? Quelle route, combien de passagers ? Pensez-vous être en danger ?

Silence.

- Madame ?

- J’vais la croquer.

- Madame ?

- La madame, oui, c’est bien d’elle dont je te parle. J’vais la croquer. Avec mes dents. La bouffer si tu préfères. Genre miam. Comme j’ai déjà fais avec son fils. Et puis comme je vais faire avec toi. Grouille… j’devrais vite l’avoir fini, la petite maigrichonne, et j’ai trop faim pour attendre.



Une voix grave à faire frissonner le plus endurci des hommes. Le policier, tremblant devant son téléphone. Gérard, cinquante-quatre ans, vingt ans de métier. Gérard qui n’a jamais entendu pareille voix, qui n’a jamais entendu pareille histoire.

- Capitaine ? Que se passe-t-il ?

Quelques minutes après retentissait la sirène dans tout le pays. Et de partout, on entendait cette même voix prononçant les mêmes mots :

- ALERTE GENERALE ! ALERTE GENERALE !
Revenir en haut Aller en bas
http://studio-graph.forumactif.fr
avatar
vanilla
Vérifs'
Messages : 192
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 20
Localisation : Sur une patate !

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    Mer 22 Juin - 19:17

J'aime ta dernière histoire, en faite j'adore les histoires comme ça ! En plus, j'aime ton style, continue comme ça et tu deviendras auteure de petites nouvelles I love you

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Petite Extraterrestre    

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite Extraterrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Petite vidéo
» Petite séduction
» Voulez-vous croquer une petite brioche ? =) ♥
» Une petite étoile haut dans le ciel...
» petite renseignement svp
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « La parole est sacrée que lorsqu'elle est réfléchie » :: Le coin culturel :: Créations-